base d’initiatives

Retour aux résultats

campagne ONE dans le cadre de l’année de l’agriculture (provisoire) comme l’Union africaine a déclaré 2014 « Année de l’agriculture, de la sécurité alimentaire et de la nutrition »

Mots-clés : International Associations de solidarité internationale (ONG) Plaidoyer Politiques publiques
Commenter cette initiative Télécharger la fiche

Organisation

  • 47 rue du Montparnasse
  • 75014, Paris

Personne contact

  • Elisa Desbordes-Cissé
  • 47 rue du Montparnasse
  • 75014, Paris
  • elisa.desbordes-cisse@one.org

durée de l’initiative

  • De Janvier à Juillet 2014, lancement fin Janvier début Février

lieu de l’initiative

  • Afrique

description de l’initiative

Nous allons lancer une campagne panafricaine en collaboration avec des organisations agricoles panafricaines et locales. Cette campagne mobilisera les citoyens africains (via des outils web, une pétition, événements publics etc.) pour que ceux-ci appellent leurs gouvernements à investir plus dans l’agriculture. Nous allons également organiser des forums politiques dans certains des pays susmentionnés afin que l’ensemble des acteurs de ces pays puissent faire le point sur la mise en oeuvre du Programme détaillé de développement de l’agriculture africaine et se mettre d’accord sur un cadre stratégique qui définira concrètement les prochaines étapes. Les pays ciblés sont le Bénin, le Sénégal, le Burkina Faso, la Tanzanie, le Malawi, le Nigeria et l'Afrique du Sud.

Objectifs poursuivis

Nous voulons saisir cette occasion unique qu’est l’année de l’agriculture pour réengager les dirigeants africains. Nous voulons leur faire signer un nouvel accord qui, tout en s’alignant sur la déclaration de Maputo, se voudra plus clair et précis, inclura des engagements financiers et qualitatifs, et sera orienté vers les petits agriculteurs, en particuliers les agriculteurs femmes. Cet accord combinera investissements publics et réformes politiques pour que les petits agriculteurs reçoivent tout le soutien nécessaire au développement de leur exploitation et pour que le système agricole en entier soit restructuré pour répondre aux besoins mais aussi créer de l’emploi et être un facteur de croissance économique et du développement humain. Et nous voulons que cet accord soit signé au 2nd sommet de l’UA en juin/juillet 2014.

publics souhaités

Notre campagne vise l’ensemble des citoyens africains. Notre travail de plaidoyer se focalise sur le Bénin, le Burkina Faso et le Sénégal tout en rencontrant et sensibilisant d’autres (Mali, Guinée, Togo et Côte d’Ivoire).

commentaires

Nous travaillons en étroite collaboration avec des organisations et acteurs locaux. Nous souhaitons créer une compréhension partagée puis une dynamique citoyenne qui garantirait la redevabilité de ses dirigeants.