base d’initiatives

Retour aux résultats

2ème Séminaire international SESAME « L’agriculture familiale en Méditerranée et en Afrique de l’Ouest : de nouvelles dynamiques entrepreunariales et territoriales »

Mots-clés : Résilience, vulnérabilités Questions foncières Questions environnementales et climatiques Organisations professionnelles et économiques Investissements publics Introduction à l’agriculture familiale Crédits Conseils et accompagnements des producteurs Compétitivité et agriculture familiale Accès aux marchés, identification des produits Séminaires Films, vidéos, reportages Evénements de coopération internationale Syndicats Recherche Ministères International
Commenter cette initiative Télécharger la fiche

Organisation

  • Avenue Mohamed V, Quartier administratif Place Abdellah Chefchaouni
  • B.P. 607, Rabat

Personne contact

  • Benoit Guillaume
  • CGAAER, 251 rue de Vaugirard
  • 75015, Paris
  • guillaume.benoit@agriculture.gouv.fr
  • 0646851422

durée de l’initiative

  • 25 et 26 Avril 2014

lieu de l’initiative

  • Maroc, 50000, Meknès

description de l’initiative

SESAME est une plate-forme de réflexion multi-acteurs (conseillers en politique, scientifiques, producteurs…), initiée par la France et le Maroc sur la sécurité alimentaire, la gestion de l’eau et le développement des territoires en Méditerranée et en Afrique de l’ouest. Le Séminaire SESAME 2, ouvert par le Ministre de l’agriculture du Maroc, M. Akhannouch, et introduit par des conférences inaugurales de MM Aït Kadi (président du CGDA), Eddi (pdg du Cirad) et Shenggen Fan (dg de l’IFPRI) et par un film de l’AFD sur le Pilier 2 du Plan Maroc Vert a été structuré en 4 panels :

1. Pourquoi s’occuper de l’agriculture familiale ?
2. Comment s’organiser, accéder aux marchés et produire des richesses en milieu rural ? Quelles conditions du succès ?
3. Des paysans investisseurs : quel accès au conseil et aux financements ?
4. Quelle vision pour l’avenir, quelles politiques publiques, quelles coopérations trans-méditerranéennes et trans-sahariennes ?

Les conclusions ont été tirées par B Hervieu, Vice-Président du CGAAER.

Objectifs poursuivis

Montrer que l’agriculture familiale représente un enjeu crucial et est porteuse de solutions d’avenir pour la Méditerranée et l’Afrique de l’ouest.
Interroger le contenu possible du nécessaire « changement de paradigme » : quelles nouvelles visions, politiques et leviers d’action proposer pour le nécessaire engagement de l’agriculture familiale dans de nouvelles dynamiques (filières et territoires) afin de mieux gérer et valoriser les ressources rurales, d’améliorer les revenus et les conditions de vie des ruraux et de nourrir les villes ?

publics souhaités

Conseillers en politiques publiques, banquiers, agronomes et experts de diverses disciplines, responsables d’administrations et d’organismes de recherche-développement, acteurs de la coopération régionale et bilatérale, responsables d’organisations professionnelles.

commentaires

Le séminaire SESAME 2 a permis de mobiliser plus de 120 experts de haut niveau originaires d’une dizaine de pays, dont une dizaine de collègues d’Afrique de l’Ouest (Sénégal, Guinée, Mali..) invités par l’AFD. Il faisait suite au séminaire SESAME 1 sur l’eau et la sécurité alimentaire en Méditerranée organisé en février 2013 à Montpellier avec l’appui d’Agropolis international.
Le séminaire de Meknès a notamment permis de faire ressortir des exemples d’innovations nationales ou plus locales engagées pour l’agriculture familiale et de discuter des raisons et des voies de politiques pour sa mise en dynamique. Un « 4 pages » de synthèse sera réalisé et diffusé prochainement.

Autre remarque : cet événement, bien que ponctuel, s'inscrit dans une démarche de partenariat intellectuel Nord/Sud de longue durée.

résultats et impacts

- 150 experts
- Nécessité de prendre en compte la diversité des situations des territoires et des agricultures familiales
- Importance d'une "mise en mouvement" réussie de l'agriculture familiale avec un soutien par des politiques publiques adaptées
- SESAME 2 a rempli sa fonction d'espace de dialogues et de débats pour identifier des stratégies alternatives innovantes et pragmatiques afin de relever ces défis. Il témoigne de l'intérêt de la collaboration originale établie entre les deux conseils (CFAAER et CGDA)
- A montré la nécessité d'une évolution importante des rapports entre Etats et agriculture familiale
- A montré l'importance des organisations paysannes d'Afrique de l'Ouest et leur capacité à proposer de nouveaux concepts importants pour l'avenir comme celui du "paysan investisseur"
- Rapport conjoint France/Maroc du SESAME 2 finalisé en septembre. Après mise en page, diffusé largement par les deux conseils. (pour plus d'informations, voir le document en annexe)

Recommandations de l'initiative

- Affirmer la nécessité et le bien fondé de politiques publiques spécifiquement dédiées au Sud à la mise en mouvement de l'agriculture familiale comme une première priorité.
- Affirmer que ces politiques nécessitent des innovations notamment en termes d'accès à la responsabilité, d'organisations collectives, de conseil et d'accès au financement, et donc aussi de relation entre les Etats et les ruraux.

Destinataires des recommandations :

Les conseillers politiques, les ministres de l'agriculture, les responsables des banques agricoles, les think-tanks, les institutions internationales, etc.

Partenaires qui s’associent :

Les 2 Conseils généraux des ministères de l'agriculture du Maroc et de la France, l'AFD, FARM

Modalités de promotion suggérées :

Diffusion du rapport SESAME 2